7Jeunes de la paroisse Sainte-Anne aux JMJ de Lisbonne

Journées Mondiales de la Jeunesse

Florine et Jeanne jeunes professionnelles de 25 ans, Clémentine et Laurine étudiantes de 20 ans, Claire, Maëlys et Luce lycéennes de 17 ans.

Joie de se rassembler                         Marche (beaucoup)
Ouverture aux autres cultures             Optimisme pour l’avenir
Union de prière                                    Nouveauté
Rires                                                    Dieu
Nourriture spirituelle                             Impressionnant moment
Écoute                                                 Amour partagé
Esprit saint                                           Liberté
Simplicité au quotidien                         Extraordinaire semaine                                                                                                 Solidarité entre les pèlerins


Ces JMJ différentes de celles de Cracovie nous ont apporté, en une semaine très condensée à Lisbonne, de très beaux moments de partage, de prière et de rencontres.
                                                                                 Florine et Jeanne,

Après 1 an d’attente c’est le jour J, nous partons en bus en direction de Lisbonne pour les JMJ en plusieurs escales : Lourdes, Viveiro, Vila Real, Fatima et pour finir Lisbonne. Après une nuit passée à Lourdes nous reprenons le bus par route qui pour nous et celle des tapas et services (« Tapas e Servos de Deus »). Nous arrivons à notre lieu d’hébergement pour la 1ère semaine qui se situe à Viveiro en Espagne. Dès le 1er jour, on a vécu des moments très beaux et très émouvants. Celui qu’on a préféré est lorsqu’on a aidé les sœurs et que pour nous remercier elles nous ont préparé un immense repas où on a eu l’honneur de le partager avec elles.
Deux autres moments nous ont marqué, tout d’abord la rencontre avec nos familles qui nous ont accueillies avec énormément de gentillesse, d’amour à tel point que devoir leurs dire au revoir a été difficile. Puis le 2ème moment est le jour où nous avons pu voir le Pape, c’était vraiment très émouvant. Durant ces semaines on rencontre, on rigole et on échange avec pleins de jeunes qui viennent du monde entier, avec qui nous nous sommes rassemblés lors du week-end final. Ce week-end était vraiment très impressionnant car nous étions plus 1 million de personnes rassemblées pour vivre la même expérience
Ce sont trois semaines remplies de souvenirs, de rencontres qui resteront à jamais gravés dans nos mémoires. Nous sommes dans le bus direction la France, nous sommes tous très tristes de rentrer mais c’était vraiment incroyable.
                                                                              
Claire, Luce et Maëlys

Nous sommes Laurine et Clémentine, deux amies étudiantes de 20 ans qui avons eu l’immense chance de pouvoir vivre les JMJ (Journées Mondiales de la Jeunesse) cet été. Nous sommes parties 3 semaines. Le premier jour nous sommes passées à Lourdes ce qui a marqué le début de notre pèlerinage. Nous avons pris la route des Pyrénées avec un groupe d’une vingtaine de jeunes, des animateurs, des séminaristes et un prêtre pour parcourir le chemin de Saint Jacques de Compostelle. Chaque matin, nous avons commencé la journée par une marche spirituelle en silence qui nous a permis de prendre du temps pour soi et de nous ressourcer. Dans la journée, ce sont les chants qui ont rythmé notre marche. Au fil des jours, nous avons vu des paysages plus beaux les uns que les autres. Tous ensemble nous avons vécu des moments forts lors de ces nombreux kilomètres parcourus tels que les messes en pleine nature, la préparation et le moment des repas, les nuits dans les auberges de jeunesse ou encore à la belle étoile, les rencontres avec d’autres pèlerins… Nous étions tous soudés pour avancer dans la même direction et parcourir environ 80 kilomètres au total. Afin de clôturer notre semaine de marche, nous nous sommes rendus avec tout le diocèse de Cambrai à la Cathédrale de Saint Jacques de Compostelle où nous avons pu vivre une procession mariale. Le lendemain après une visite de la Cathédrale, nous avons repris la route vers Fátima où nous avons vécu une messe avec de nombreux pèlerins venus du monde entier. C’est à ce moment-là que nous avons réalisé l’ampleur et l’importance des JMJ.
Par la suite, nous avons rejoint une petite ville du Portugal nommée Salto, où des familles nous ont chaleureusement accueillis. Elles nous ont tout de suite intégrés au sein de leur culture par les messes, les fêtes de village, les spécialités culinaires, les chants, les combats de taureaux. Les jeunes Portugais ont contribué fortement à cette intégration.
Une journée était consacrée à la découverte de Vila Real où Monseigneur Dollmann nous a rejoints pour la messe. Tristes de quitter nos familles d’accueil mais le cœur rempli de souvenirs nous nous sommes dirigés vers Lisbonne. 

Durant cette semaine à Lisbonne nous avons vécu pleins de moments bienveillants les uns envers les autres : des échanges d’objets avec des personnes de différents pays, des signatures de drapeaux, des «  rise up » enrichissants, des chants dans les rues et les transports en commun, des personnes qui nous arrosaient sous le soleil de Lisbonne, des holas de partout, le festival de la jeunesse…
Nous étions 45 000 français réunis dans la capitale et quel bonheur de se reconnaître dans la rue avec nos marinières rouges et blanches et de chanter des classiques de notre pays.
Ce qui nous a marqué durant cette semaine c’était de vivre dans la simplicité : de l’eau froide pour se laver, dormir avec une centaine de personnes sur le sol dans une salle commune, sans prise pour les téléphones, porter ses affaires sous une forte chaleur, peu de nourriture et pourtant c’était juste mémorable

Le dernier week-end restera lui aussi à jamais gravé dans nos mémoires. Après une longue distance parcourue sur l’autoroute sous une forte chaleur avec nos sacs, tapis de sol et duvet, nous sommes arrivés dans notre secteur pour nous installer. Nos nombreux tapis de sol étalés sur les cailloux, les uns collés aux autres, nous étions prêts à passer la nuit à la belle étoile entourés de 1,5 million de jeunes du monde entier. Après une courte nuit, quelle surprise de se faire réveiller par un prêtre DJ à 6h30 ! Nous avons ensuite rangé nos affaires pour être prêts à vivre la messe tant attendue du dimanche matin avec le Pape. Nous avons été touchées par cette parole du Pape : « N’ayez pas peur. Ce n’est plus moi, c’est Jésus lui-même qui vous regarde. Il connaît le cœur de chacun d’entre vous ».

Nous étions 184 pays réunis avec une énergie et un sourire énorme, tous rassemblés pour la même cause. C’est en participant à des pèlerinages comme celui-ci que nous renforçons davantage notre Foi. Tout cet amour, ces souvenirs, ces larmes, ces échanges et ces rencontres resteront gravés en nous à jamais.

                                                                     Laurine et Clémentine

Vous pouvez retrouver l'ensemble des reportages ici

Article publié par Valérie Dupont • Publié le Jeudi 31 août 2023 - 20h13 • 229 visites

keyboard_arrow_up