Présentation du Seigneur et fête de la Vie Consacrée à Bagatelle

Le 2 février, 40 jours après Noël, c’est la fête de la lumière, la chandeleur (vient du mot chandelle) pour la présentation de Jésus au Temple qui clôt le temps de Noël.

Les parents de Jésus, selon la coutume devaient consacrer leur enfant au Seigneur.

L’évangile de ce jour « Syméon, homme juste et religieux avait reçu de l’Esprit- Saint qu’il ne verrait pas la mort avant d’avoir vu le Christ, le Messie… »

L’enfant dans ses bras, il chanta : 
« Maintenant, ô Maitre souverain tu peux laisser ton serviteur s’en aller en paix selon ta parole …» c’est un très beau chant appelé Cantique de Syméon, chanté par les moines et moniales le soir aux Complies (dernier office avant le repos nocturne)

Depuis 1997, le pape Jean-Paul II a choisi de faire ce jour-là : 
la fête de la vie consacrée

Ainsi cette messe du 2 février a été célébrée avec les sœurs de Sainte-Thérèse d’Avesnes, dans leur chapelle de Bagatelle. Nous étions plus d’une vingtaine avec elles.

Avant la communion les sœurs, lumière à la main, ont renouvelé leurs vœux ;

« Je renouvelle mes vœux,

De Pauvreté, de Chasteté, d’Obéissance,

Pour être avec mes sœurs, à la suite du Christ,

Dans une communauté fraternelle,

témoin de son Amour

au service de son Église »

Puis nous avons partagé un sympathique goûter de crêpes, Chandeleur oblige !

Car c’est le pape Gélase 1er, pape de 492 à 496, qui suite à la longue célébration de la fête, a inventé les crêpes pour réchauffer et récompenser les pèlerins à Rome : des crêpes jaunes et rondes comme le soleil !

A l’année prochaine.

Texte et photos : Marie-Claude Delvaux

Article publié par Valérie Dupont • Publié le Dimanche 04 février 2024 - 21h08 • 732 visites

keyboard_arrow_up