Pain-pomme avec le Comité Catholique contre la Faim et pour le Développement -Terre Solidaire

Retour sur les soirées "pain-pomme" qui ont eu lieu durant ce Carême

Trois soirées « pain-pomme » dans notre paroisse : le 20 février à Cartignies, le 28 février à Dompierre et le 14 mars à Avesnes.

Le principe est que nous prenons un repas très simple de pain et de pomme, et que nous donnons le prix de ce repas au CCFD-TS pour ses projets.

À chaque fois le CCFD-TS a participé à l’animation grâce aux outils préparés en équipe diocésaine. Le chant du Carême : « Frères et sœurs de Jésus-Christ » nous a accompagné au long de nos réflexions.

« Frères et sœurs de Jésus-Christ,

saurons- nous combattre la faim,

pratiquer la justice, dépasser les conflits,

pour construire la terre de demain,

avec tous ceux qui déjà aujourd’hui

sont devant, nous montrant le chemin. »

Nous avons médité l’évangile du jour ou celui du dimanche suivant la rencontre en nous aidant du livret spirituel.

Nous avons joué « au jeu de l’oie de la goutte d’eau » : il s’agit d’une sensibilisation au manque d’eau dans le monde et à notre consommation française de 150 litres par personne et par jour. Chaque case donnait lieu à une question. Par exemple : % d’eau douce dans le monde, consommation d’eau au Mali (10 litres par jour et par personne). Des partages intéressants : comment économiser l’eau? Et si on se lavait moins mais…

Ce sont les jeunes confirmés-confirmands avesnois qui ont fabriqué les plateaux des jeux et animé.

Nous avons écouté le conte « Cigogne au pays de la terre rouge »

« C’est un récit envoûtant qui nous transporte en Côte d'Ivoire, où des bénévoles du CCFD-Terre Solidaire Alsace ont vécu une immersion riche en émotions. Ce conte, à la fois message d'alerte sur la disparition des terres forestières et hommage aux femmes dans l'agriculture, raconte l'aventure d'une cigogne confrontée à la déforestation et aux défis environnementaux liés à l'expansion des terres agricoles cacaoyères. » (source CCFD-TS)

Par ce conte nous avons pu parler des actions du CCFD-TS, de sa manière de pratiquer avec des partenaires et associations pour lancer des projets précis : plus de 600 projets internationaux dans 72 pays.

Découvertes, échanges, dans la bienveillance. Peu de personnes à chaque rencontre ! Au total une petite trentaine de participants en dehors de notre équipe. Mais une douzaine de jeunes qui se sont bien investis dans la préparation du conte, (malheureusement, trois étaient malades cette soirée-là) ont découvert les enjeux planétaires, le CCFD-TS la variété de ses projets pour un monde plus juste.

Et comme les jeunes sont l’Église d’aujourd’hui notre cœur est rempli d’espérance.

Marie-Claude Delvaux,
Equipe diocésaine et locale

Crédit-photos : MC et J Delvaux

Article publié par Valérie Dupont • Publié le Jeudi 21 mars 2024 - 13h19 • 323 visites

keyboard_arrow_up